Prévention et lutte contre les incivilités, les...
Dans le cadre de la stratégie territoriale 2014/2017 du Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CLSPD), un axe a été consacré pour placer la victime au centre des préoccupations. Ainsi, une fiche action est mise en place en faveur des femmes victimes de violences (et de leurs... En savoir plus...
Radicalisation violente, enrôlement djihadiste
  Consultez la brochure en cliquant sur l'image.    Téléchargez et imprimez la brochure en cliquant sur la pièce jointe en bas de page.   En savoir plus...
Communiqué : Les policiers municipaux sont...
{pdf=/images/communiques/2017/Affichecaméraspietons.pdf|600|850}  En savoir plus...
prev
next

Vidéo-protection

 

Le système de vidéosurveillance de la ville du Pontet est exploité par la police municipale. Il contribue fortement à l’élucidation des affaires judiciaires et à rendre plus réactives les interventions de la police municipale et/ou la gendarmerie.

 

Il est composé de :

Plusieurs caméras :

                 - 38 caméras réparties sur la voie publique et ce sur l’ensemble de la commune.

             - 4 caméras fixes à la bibliothèque

             - 2 caméras fixes au service enseignements

- 2 caméras « nomades » qui communiquent et envoient les images sans fil, via le réseau 3G. "Ces caméras n’ont besoin que d’une source d’alimentation. Elles peuvent être déplacées facilement sur accord de la commission départementale. Le but est d’éviter ainsi l’effet plumeau : lorsqu’une zone était surveillée, pour un trafic de drogue par exemple, une fois la caméra repérée, les dealers s’installaient ailleurs. Demain, la caméra pourra suivre ce déplacement",

 

Les Images ne peuvent être consultées que sur réquisition judicaire sous le contrôle du procureur de la république

 

D’un C.S.U : centre de supervision urbain

 

                  Il faut montrer patte blanche ! L’accès au CSU est très réglementé. Seuls les opérateurs et leurs responsables sont autorisés à pénétrer dans les locaux.

 

13 opérateurs sont affectés à ce service qui dispose de :

3 postes de travail qui assurent le traitent en direct les images retransmises par les caméras de vidéoprotection dans toute l’agglomération.

11 moniteurs dont 6 grands écrans de dernière génération, le tout permettant de visualiser jusqu’à 62 images en simultané.

1 centrale radio permet de communiquer avec les patrouilles PM et Gendarmerie. Un vrai atout pour lutter contre la délinquance.

 

                  Le CSU au situé au cœur de la ville dont le système de vidéoprotection est un outil partagé qui est mis à la disposition des différents partenaires : Gendarmerie, police nationale, parquet, juge d’instruction…(sur réquisition judiciaire)

 

Ainsi en 2017 : 180 réquisitions ont été adressées au service vidéoprotection représentant un total de 834 heures (extractions et/ou relectures)

 

Enfin le personnel du CSU assure une exploitation permanente et un suivi constant de :

-la sécurité des biens et des personnes

-la prévention des atteintes aux biens

-l’aide à la fluidité de la circulation

-l’assistance en matière de gestion urbaine

 

. la charte de déontologie

 

 

 

 

Plus dans cette catégorie : « NUMEROS UTILES C.L.S.P.D. »