Found no item!

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les policiers municipaux de la patrouille de nuit sont intervenus pour des faits d’agression à l’arme blanche, en centre-ville plus précisément avenue Gustave Goutarel.

 

L’agression a opposé 2 groupes de 2 personnes. Un des 2 groupes à la vue des policiers a pris la fuite, mais quelques minutes plus tard, les 2 individus sont revenus chacun dans une voiture et ont percuté délibérément le gérant d’un commerce bien connu du centre-ville du Pontet et l’un des policiers de la patrouille de nuit.

Celui-ci a été projeté à plusieurs mètres, blessé.

Son collègue a alors fait feu en état de légitime défense sur l’assaillant c’est-à-dire sur le conducteur afin de stopper son véhicule.

 

Une fois immobilisé, l’agresseur a été menotté et interpelé par les policiers municipaux.

 

Le second conducteur, qui avait percuté le commerçant, a lui aussi été interpelé un peu plus tard par les policiers municipaux et les gendarmes, arrivés sur les lieux entre temps.

 

C’est un miracle que les 2 victimes et notamment le policier municipal, aient échappé au pire.

En effet, le policier municipal de la Ville du Pontet n’a été opéré ce matin que pour une blessure à la main.

 

Le Maire du Pontet adresse ses félicitations à l’ensemble des policiers de la patrouille de nuit, pour leur comportement exemplaire et courageux.

 

 

Toutes les mesures vont être prises afin d’assurer la protection fonctionnelle des agents. La Ville devrait se porter partie civile.

 

Cette intervention prouve s’il en est, que la mise en place il y a 3 ans des patrouilles nocturnes, était indispensable pour assurer la sécurité des pontétiens ainsi que le respect de l’ordre public.

 

Joris Hebrard adresse aussi ses félicitations aux agents de la vidéosurveillance qui ont parfaitement assuré leur mission de contrôle et d’alerte.

 

 

 

 

                                                             Le Cabinet du Maire,

                                                             Le Pontet, le 19 mai 2017.

Plus dans cette catégorie : « VENT VIOLENT : SOYEZ VIGILANTS !